Perle d’eau – Extraits

Voici le début de l’album jeunesse illustré intitulé « Perle d’eau », qui cherche un éditeur.

Mon texte est protégé par le copyright, il est interdit de le copier ou le partager sans citer mon nom. Vous pouvez par contre partager cette page avec grand plaisir.

 

« Ce soir, j’ai découvert une goutte de rosée devant ma porte.

Elle m’attendait,
lovée au creux d’une feuille vert tendre légèrement incurvée.

J’ai regardé à gauche, à droite, en haut…
mais je n’ai pas compris d’où elle provenait.

Alors j’ai ramassé la feuille avec précaution. Je l’ai calée doucement sur ma main droite, j’y ai joint ma main gauche pour former un petit bol et j’ai quitté la maison.

Je suis partie par le sentier de la colline,
celui qui serpente à travers bois et finit par monter à pic.

J’ai marché très lentement, portant toute mon attention sur mon précieux trésor. Les senteurs douces des fleurs d acacias m’ont guidée de plus en plus haut.
C’était long.

Mes pieds ont heurté plusieurs fois les souches,
les racines,
les rochers,…

…j’ai un peu glissé aussi.

Mais je veillais sur ma perle de rosée sans la quitter des yeux.

« Es-tu d’accord ? » ai-je soudain osé lui demander.

J’ai entendu qu’elle l’était et j’ai pris
une grande inspiration.

Puis je suis arrivée au promontoire rocheux, mon endroit préféré,
celui qui surplombe la mer.
La perle s’est mise à briller sous les rayons roses du soleil couchant.

« Que c’est beau… » ai-je pensé.

J’ai posé le trésor délicatement sur mon gros rocher plat, au seul endroit où la feuille pouvait tenir sans faire tomber la goutte,
…et j’ai attendu.

C’est ce moment qu’a choisi mon petit Toha pour sortir de ma capuche.

Je l’ai fait descendre auprès de la perle d’eau et j’ai posé l’index sur mes lèvres en prononçant un long « chuuuuut » pour qu’il se tienne tranquille.

Je l’aime.

De son museau curieux, il a humé la goutte.
Elle s’est mise à trembloter sous son souffle chaud.

J’ai eu peur qu’il ne l’aspire et je l’ai fauché d’un geste rapide pour le replacer dans ma capuche.

Il a boudé.

J’ai encore attendu.
Je me suis dit que Poevaï serait un joli prénom pour ma perle d’eau.

J’ai eu envie de me coucher sur le rocher pour m’endormir
mais il valait mieux être éveillée…

…pour le voir venir.

C’est alors qu’il est arrivé. […] »

Voir les illustrations prévues.

[…] A SUIVRE ! C’est terminé pour l’extrait que je partage ! Vous découvrirez la suite lorsque l’album sera publié… J’espère qu’il vous a plu, dites-moi tout !
Lise Witzmann.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *